VICENZA:
POUR UN TOURISME RÉLIGIEUX

belliniIl y a aussi la possibilité de visiter la ville de Vicence d’un point de vue tout à fait différent, à la découverte des monuments religieux les plus caractéristiques de la ville parmi lesquelles se détachent, par exemple, l’église de Santa Corona (ancien siège des frères dominicains pendant le Moyen Âge qui abrite à son intérieur les peintures de Giovanni Bellini et Paolo Veronese, célèbres artistes de la Renaissance Vénitienne) et l’église de San Lorenzo, siège des frères franciscains.
Mais on ne peut pas quitter Vicence sans une petite visite au Sanctuaire de Monte Berico, dedié à la Vierge à la suite de plusieurs apparitions au cours du XV° siècle. L’ église, qui s’élève au sommet d’une petite colline, se trouve seulement à 5 minutes du centre de la ville, à laquelle elle est reliée par une rue scénographique bordée d’arcades du dix-huitième siècle.
L’église que nous pouvons admirer aujourd’hui est née d’un petit oratoire gothique fondé en 1428, agrandi pendant le XV° siècle et ensuite englobé dans le bâtiment baroque réalisé entre fin XVII° et début XVIII° siècle. Particulièrement suggestif est le réfectoire, qui abrite une remarquable toile de Paolo Veronese nommée la “Cena di San Gregorio Magno” (1572).
En face de l’église, s’ouvre un imposant balcon panoramique qui offre la possibilité d’ admirer la ville de Vicenza d’une position tout à fait privilégiée. En effet, si le ciel est limpide, on peut distinguer à l’horizon les Préalpes Vénitiennes, théâtre naturel dans lequel se trouve Vicenza.
Naturellement, il y a la possibilité d’inclure une de ces trois églises dans l’itinéraire “Vicence: à la découverte du centre historique Palladien”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *