Bellini a Vicenza: percorsi guidati per il 500° basilica-apertura

VICENZA:
À la découverte du centre historique Palladien

Parmi les itinéraires les plus charmants et, pour cette raison, les plus demandés par les touristes, il y a sans doute le centre historique de Vicenza, à la découverte des nombreux monuments que le célèbre architecte Andrea Palladio (1508-1580) a laissé en ville. Cet itinéraire se propose le but de comprendre l’histoire de Vicence par son art, en soulignant surtout l’oeuvre de Palladio, un des architectes les plus remarquables de la Renaissance, et en mettant en evidence l’évolution urbaniste de la ville en particulier entre le XV° et le XVI°siècle. En effet, à sa mort Palladio laissera une ville tout à fait différente par rapport à celle qu’il avait connue plusieurs années auparavant, quand il avait quitté sa native Padoue pour apprendre à Vicenza le métier de tailleur de pierres.

La durée de la visite est de 2 heures et demie, à l’exception de demandes particulieres ( par exemple expositions, etc…) ou de personnalisations. Habituellement, l’itinéraire prévoit la visite du Théâtre Olimpique*, du Palais Chiericati*, de la Ca’ d’oro (bâtiment qui rappelle le style du gothique vénitien), la petite place Santo Stefano avec les Palais Sesso-Zen- Fontana, Palais Negri-De Salvi, Palais Thiene*, les Palais Porto-Colleoni, Porto- Breganze et Barbaran- Da Porto.
Enfin, il ne peut pas manquer une visite à Piazza dei Signori, la place principale de Vicence avec la Loggia del Capitaniato* et la Basilica Palladiana*. Tout celà pour connaître une ville dans laquelle on peut encore respirer une atmosphère qui nous fait vivre la Renaissance d’une manière tout à fait exceptionelle.

NOTE: Les monuments marqués avec l’astérisque * sont oeuvres de Andrea Palladio.

vicenza - musei - apertura

VICENZA:
LES MUSÉES

La ville de Vicenza offre aux touristes la possibilité de visiter des musées très charmants.
En particulier, en 2 heures et demie environ, on peut visiter jusqu’à trois musées, (même si nous en conseillons deux au maximum pour ne pas alourdir la visite!) parmi ceux indiqués ci-dessous:
Théâtre Olimpique, dernière oeuvre de Andrea Palladio;
La Pinacothèque du Palais Chiericati, qui garde dans les salles du bâtiment palladien, peintures réalisées par les plus remarquables maîtres de la Vénétie, comme par exemple Giambattista Tiepolo, Paolo Veronese, Lorenzo Lotto, Jacopo Tintoretto, Paolo Veneziano, Bartolomeo Montagna, Giulio Carpioni, Giambattista Piazzetta, etc…..
Le Musée Archéologique et Naturaliste, qui garde à son intérieur des remarquables témoignages de la Vicenza romaine et préromaine: par exemple on peut admirer une prestigieuse collection de pierres sépulcrales romaines et une section naturaliste dediée à la flore et à la faune typiques de la zone de Vicenza;
Les Galeries du Palais Leoni Montanari. Il s’agit d’un musée qui se trouve à l’intérieur du Palais baroque le plus remarquable de la ville (aujourd’hui propriété de la Banque de la
Vénétie) et un des musées les plus prestigieux de la Vénétie. Ce Palais baroque, presque unique dans le contexte de la ville, expose à son intérieur deux collections permanentes: la première, au 2e. étage, se compose de remarquables peintures qui rémontent au XVII° s. Vénitien, parmi lesquelles se détachent en particulier les noms de Pietro Longhi, Luca Carlevaris, Canaletto et Francesco Guardi. C’est juste ici, au 2e. étage, que le contenu (la collection) et le contenant (le Palais baroque enrichi de décorations rococò) s’accordent d’une manière parfaite. Il y a aussi une deuxième collection au 3e. étage du Palais, où on peut admirer la collection la plus remarquable d’ icônes russes d’ Occident: un ensemble d’oeuvres prestigieuses provenant d’une terre lointaine qui, sans doute, vous étonnera.

rotonda-apertura

VILLA VALMARANA “AUX NAINS”
ET VILLA “LA ROTONDA”

Tiepolo Affresco FR

“Aujourd’hui J’ai visité une magnifique villa appelée “la Rotonda”…..Jamais, peut-être, l’art architectural a atteint un niveau de magnificence si élévé”. (Goethe- 22 Septembre 1786).

Pas loin de Vicenza (3 Km environ), se trouvent deux magnifiques villas: Villa Valmarana “aux nains” et Villa la “Rotonda”, exemple suprême de la Civilisation des Villas Vénitiénnes.
La visite dure à peu près 2 heures et demie.
Considérée la proximité de Vicence, souvent les deux villas sont en accouplement à la visite du centre historique: par exemple, on peut visiter le centre de la ville le matin et les villas dans l’après-midi. De plus, les monuments ont une disposition assez favorable et, si la visite prévoit une journée entière, il est possibile de visiter rapidement le Sanctuaire de Mont Berico, qui se trouve sur la route entre Vicenza et villa Valmarana.


Villa ValmaranaVVilla Valmarana “aux nains” est une villa bâtie dans la seconde moitié du XVII° s.,mais elle est connue surtout pour les magnifiques fresques realisées par Giambattista Tiepolo en 1757.
En outre, seulement ici on peut comparer le style de G.B. Tiepolo avec celui du fils Giandomenico, qui a exécuté la décoration de l’hôtellerie
La famille Valmarana habite encore dans la villa: on pourrait être accueillis par les héritiers de ceux qui ont acheté l’édifice au début du dix-huitième siècle et de Giustino Valmarana, l’homme qui en 1757 a appelé Tiepolo pour peindre à fresque la villa.


Peu loin de cette villa, on peut arriver à pied à la villa la plus célèbre projetée par Palladio:
la “Rotonda”. La particularité de cette villa qui, dans le passé, a appelé l’attention de touristes et architectes du monde entier, est la parfaite fusion entre architecture et paysage (le deux mondes se pénétrent: la nature entre dans la villa et la villa s’étend vers la colline en la dominant).
De plus, la solution adoptée par Palladio de creér quatre façades identiques, est une innovation pour une maison privée. La villa, surmontée d’une cupole, semble un temple et ce n’est pas fait au hasard, du moment que le propriétaire était un riche chanoine. Il n’y a pas de mots pour décrire cet édifice qui mérite une visite.

monteberico-apertura

VICENZA:
POUR UN TOURISME RÉLIGIEUX

belliniIl y a aussi la possibilité de visiter la ville de Vicence d’un point de vue tout à fait différent, à la découverte des monuments religieux les plus caractéristiques de la ville parmi lesquelles se détachent, par exemple, l’église de Santa Corona (ancien siège des frères dominicains pendant le Moyen Âge qui abrite à son intérieur les peintures de Giovanni Bellini et Paolo Veronese, célèbres artistes de la Renaissance Vénitienne) et l’église de San Lorenzo, siège des frères franciscains.
Mais on ne peut pas quitter Vicence sans une petite visite au Sanctuaire de Monte Berico, dedié à la Vierge à la suite de plusieurs apparitions au cours du XV° siècle. L’ église, qui s’élève au sommet d’une petite colline, se trouve seulement à 5 minutes du centre de la ville, à laquelle elle est reliée par une rue scénographique bordée d’arcades du dix-huitième siècle.
L’église que nous pouvons admirer aujourd’hui est née d’un petit oratoire gothique fondé en 1428, agrandi pendant le XV° siècle et ensuite englobé dans le bâtiment baroque réalisé entre fin XVII° et début XVIII° siècle. Particulièrement suggestif est le réfectoire, qui abrite une remarquable toile de Paolo Veronese nommée la “Cena di San Gregorio Magno” (1572).
En face de l’église, s’ouvre un imposant balcon panoramique qui offre la possibilité d’ admirer la ville de Vicenza d’une position tout à fait privilégiée. En effet, si le ciel est limpide, on peut distinguer à l’horizon les Préalpes Vénitiennes, théâtre naturel dans lequel se trouve Vicenza.
Naturellement, il y a la possibilité d’inclure une de ces trois églises dans l’itinéraire “Vicence: à la découverte du centre historique Palladien”.

cordellina-apertura

Fresques de Tiepolo
VILLA VALMARANA “AUX NAINS” ET VILLA CORDELLINA

Pour ceux qui aiment la peinture de G.B. Tiepolo on conseille de visiter, au-delà de la Villa Valmarana “aux nains” (voir l’itinéraire précédent), la Villa Cordellina, aujourd’hui propriété de la Province de Vicenza.
lombardi-w450Cette villa a été bâtie pour le riche avocat Carlo Cordellina et elle a été projetée par Giorgio Massari, un architecte vénitien du XVIIIe.siècle inspiré par le style de Palladio.
Très remarquables sont les écuries de la villa même.
Le temps employé pour la visite de cette villa est toujours de 2 heures et demie environ.

bassano-apertura

BASSANO DEL GRAPPA ET MAROSTICA

Ponte Vecchio FR

Bassano del Grappa: la petite ville ideale pour une demie journée pas trop fatigante.

Art et d’Histoire
Bassano del Grappa, la petite ville la plus remarquable de la province de Vicenza, se trouve à environ 45 Km de Vicenza. Ces dernières années cette petite ville a développé une bonne situation touristique. Beaucoup de visiteurs arrivent à Bassano pour voir le “Pont des Alpins”, autrement connu comme le “Pont Vieux”, pour connaître l’imprimerie (portée au succes par la famille Remondini pendant le XVIIIe. siècle), pour visiter le “Musée de la Céramique” avec ses maïoliques, poteries et porcelaines historiques: ceramicaune collection unique et caractéristique, oeuvre de l’artisanat local à partir de la deuxième moitié du dix-septième siecle. On peut aussi reconstruire, en se promenant dans les rues de cette tranquille petite ville, l’histoire de Bassano depuis le Moyen Âge, quand elle était “fief” des Ezzelini, jusqu’à l’histoire contemporaine avec la Grande Guerre, le Fascisme et la Deuxième Guerre Mondiale.
Il y a aussi la possibilité de goûter la “grappa” à l’intérieur de l’historique distillerie “Nardini” (qui remonte au dix-huitième siècle), sur le “Pont Vieux” ou bien dans la distillerie “Poli”, du début du dix-neuvième siècle, très proche à la précédente..


marosticaPour ceux qui sont interessés, on peut visiter aussi la petite ville murée de Marostica, connue pour sa production de cerises et pour la célèbre partie d’échecs jouée sur la grande place avec des pions vivants ; manifestation qui rappelle un événement du Moyen Âge avec une représentation folklorique qu’on ne peut pas manquer!
La durée de cet itinéraire est de 2 heures et demie- 3 heures maximum.
Une bonne idée serait, pour ceux qui ont à disposition une journée entière, de visiter le matin le centre historique de Vicenza avec ses palais palladiens et, l’après-midi, visiter Bassano del Grappa et, si on a le temps, Marostica.

villa-caldogno-apertura

MALINVERNI ET VILLA CALDOGNO

Pas loin de Vicenza, au nord de la Province, on va à la découverte de deux villas très charmantes projetées par Andrea Palladio. Tout d’abord on rencontre la petite ville de Caldogno, où se trouve la Villa Caldogno, bâtie pour une des familles parmi les plus prestigeuses du XVIe.siècle et décorée à son intérieur à fresque par G.A. Fasolo, un artiste influencé par Paolo Veronese et qui très souvent a collaboré avec Palladio.


Villa Godi MalinverniEn poursuivant vers le nord on rencontre, à Lugo Vicentino, Villa Godi- Malinverni, la première villa de Palladio projetée en 1542 pour la famille Godi. Encore aujourd’hui la villa appartient à une famille privée, les Malinverni, qui se soucient de l’entretien de la villa et l’ ouvrent au public.
À son intérieur, on peut admirer les magnifiques fresques de G.B. Zelotti (contemporain de Paolo Veronese, dont il a subit l’influence) et d’autres artistes secondaires.
Un itinéraire idéal pour connaître le développement de la Civilisation des Villas Venitiénnes au cours du XVIe.siècle et pour admirer la décoration intérieure des maisons à la campagne, propriétés des riches familles de la Renaissance et projetées par Andrea Palladio.
La durée de cet itinéraire est de 2 heures et demie environ.


Castello ColleoniSi on a le temps (et l’énergie!), on peut visiter le château Porto Colleoni à Thiene (une petite ville entre Caldogno et Lugo di Vicenza), également décoré à son intérieur par les mêmes artistes.

Affresco al castello Colleoni

villa-pisani-apertura

Villa Pisani e Villa Pojana

En descendant vers le sud de la province, on peut visiter deux villas projetées par Andrea Palladio qui ont retrouvé l’ancienne splendeure grâce à une récente restauration.
La première qu’on rencontre est la Villa Pisani à Lonigo.


villa_pojanaEn descendant ancore jusqu’à la petite ville de Pojana Maggiore, on trouve Villa Pojana. Contrairement aux villas de l’itinéraire précédent, dans ces maisons à la campagne on met en évidence la structure architecturale de l’édifice selon le projet de Andrea Palladio plutôt que la décoration à fresque de l’intérieur, assez modeste.
De plus, à l’intérieur de Villa Pojana on peut visiter pas seulement l’étage noble, c’est à dire l’étage principal, mais aussi le sous-sol et les étages supérieurs jusqu’aux galetas, où on peut admirer la structure de raccord de l’edifice, les voûtes des plafonds etc…
villa_pojana2Une visite un peu particulière mais, justement pour cette raison, très charmante.
La durée de cet itinéraire est, à peu près, de 2 heures et demie.

On peut aussi ajouter à ces deux édifices la visite d’une des villas suivantes:
Villa Rocca Pisana, toujours à Lonigo, projetée par Vincenzo Scamozzi (l’élève de Andrea Palladio qui a achevé le Théâtre Olimpique de Vicenza);
Villa Fracanzan Piovene à Orgiano (pas loin de Pojana Maggiore), qui est aussi “Musée de la Civilisation Paysanne” de la Vénétie.

villa-emo-apertura

VILLA BARBARO ET VILLA EMO

 


Pas loin de là, dans la petite ville de Fanzolo di Vedelago, se trouve Villa Emo: une grande villa née comme pivot d’une exploitation agricole. Toujours projetée par Andrea Palladio, à son intérieur elle a été peinte à fresque par G.B. Zelotti, peintre influencé par Paolo Veronese qui a collaboré plusieurs fois avec Palladio en décorant quelques salles de ses édifices.


villa_barbaro

Dans la province de Tréviso il y a deux villas projetées par Andrea Palladio et considerées parmi les plus représentatives de sa longue production.
La première, Villa Barbaro à Maser, est très connue pas seulement parce qu’elle a été projetée par Andrea Palladio, mais aussi pour sa décoration intérieure realisée par Paolo Veronese: il s’agit de l’unique villa palladienne décorée par le célèbre peintre. On a donc, la possibilité d’admirer les témoignages de deux maîtres de l’art italien: Andrea Palladio en ce qui concerne l’architecture, Paolo Veronese pour la peinture.